Archive pour la catégorie ‘regles’

depart

  • Trou n°8 :

Alors qu’elles sont all square au départ de ce trou, Betty et Nathalie envoient toutes les deux leurs coups de départ dans l’obstacle d’eau ; l’un de leurs cadets parvient à récupérer les balles et les rend aux joueuses. Elles se dégagent correctement de l’obstacle et Betty, puis Nathalie, envoient leurs balles sur le green. C’est à Betty de jouer, et, sans attendre que Nathalie relève sa balle, elle putte ; sa balle heurte celle de son adversaire et est déviée directement dans le trou. Nathalie replace sa balle et entre le putt ; en la retirant du trou elle se rend compte que c’est la balle jouée au départ par Betty : le cadet a bien récupéré les bonnes balles dans l’obstacle d’eau mais ne les a pas données aux bonnes personnes ! En attendant qu’Olivier arrive pour éclaircir la situation, elles retournent à leurs sacs et c’est alors que Betty réalise qu’elle a oublié d’enlever son ancien driver : elle a débuté ce match avec quinze clubs !

Après examen de toutes les réclamations possibles, quel va être l’état du match ?

Réponse : Betty est 2 down
Quand un joueur se dégage d’un obstacle d’eau il a toujours le droit de changer de balle : donc le fait que les joueuses échangent involontairement leurs balles n’a pas d’importance.
En match play, quand une balle jouée du green heurte la balle de l’adversaire qui était aussi sur le green, il n’y a pas de pénalité : la balle tamponneuse doit être jouée comme elle repose et la balle tamponnée doit être replacée ; Nathalie a bien replacé sa balle et celle de Betty est dans le trou, tant mieux pour elle.
Les deux joueuses partagent donc le trou et le match est toujours square, mais comme Betty avait 15 clubs, le résultat du match est ajusté en lui infligeant 2 trous perdus et elle rétrograde donc à 2 down.

depart

  • Trou n°7 :

Finale de la Coupe de la Normandie Orientale :

Sur le premier trou, l’adversaire de Jean-Charles déplace accidentellement sa propre balle en la cherchant dans le rough ; Jean-Charles le voit mais ne dit rien et finalement perd le trou. Au trou suivant c’est Jean-Charles qui à son tour déplace accidentellement sa balle dans le rough et joue sans la replacer ; aussitôt, son adversaire réclame le gain du trou. Jean-Charles lui rappelle alors que lui aussi avait déplacé sa balle sur le trou précédent mais qu’il n’avait rien dit … et que puisque c’est comme ça, lui il va réclamer le gain du trou précédent. En attendant qu’Olivier arrive du bar, ils terminent le trou qu’ils partagent. Etat du match après la décision de l’arbitre ?

réponse : Jean-Charles est 2 down
En match play les joueurs s’arbitrent eux-mêmes et il revient à chacun de défendre ses intérêts. Sur le premier trou, JC avait le choix de réclamer ou non ; il pouvait réclamer immédiatement ou au plus tard avant de prendre le départ du trou suivant, après c’est trop tard et sa réclamation n’est plus recevable : c’est pourquoi le résultat du trou sera maintenu.
Sur le second trou, son adversaire fait le choix inverse et réclame immédiatement : sa réclamation est donc recevable et, effectivement, JC a commis une infraction pour laquelle la pénalité est la perte du trou. C’est cette décision que rendra l’arbitre appelé par les deux joueurs pour régler leur litige.
Ce principe ne s’applique pas toujours : si c’est en jouant le trou 2 ou 3… que JC avait appris que son adversaire avait commis une infraction sur le trou 1, on parle alors dans les règles de « faits antérieurement inconnus » et la réclamation de JC aurait été recevable. Mais (trop ?) fair play, il avait tout vu, et décidé de ne rien dire …

depart

  • Trou n°6 :

Alors que le coup de départ d’Aline filait droit vers le trou, un mouton traverse le fairway sans regarder et la balle vient se loger dans son épaisse toison ! Surpris, l’animal part en bondissant et lorsqu’il passe à côté de l’obstacle d’eau, la balle tombe et vient rouler dans l’obstacle.

Que doit faire Aline ?

Réponse:
Quand une balle en mouvement vient reposer dans un élément extérieur lui-même en mouvement, elle doit être droppée là où se trouvait l’élément extérieur quand la balle est venue reposer dans celui-ci. Par contre si la balle avait été simplement déviée par le mouton, elle aurait dû être jouée comme elle reposait.

depart

  • Trou n°5 :

Craignant les arbres du côté droit, Jacques décide de s’aligner vers la gauche et tente un coup en fade ; hélas sa Top Flite ne tourne pas et vient reposer dans l’obstacle d’eau latéral. Heureusement celui-ci est à sec et bien que la balle ne soit pas très bien placée il décide de la jouer; il enlève une branche cassée qui gêne son stance, puis pose son club sur le sol immédiatement derrière la balle et la joue : elle ne fait que quelques centimètres et vient se coller contre un arbuste, toujours dans l’obstacle. Cette fois, sagement, Jacques décide de se dégager, ramasse sa Top Flite et sort sa meilleure Pro V1 qu’il droppe correctement et au bon endroit en dehors de l’obstacle ; l’approche est excellente et il rentre le putt.

Réponse :
Dans l’obstacle d’eau Jacques commet deux infractions : il déplace un détritus et il pose son club sur le sol (2+2 coups de pénalité) ; quand il se dégage ensuite de l’obstacle (1 cp) il a le droit de changer de balle sans prévenir son marqueur. Soit au total 4 coups joués et 5 coups de pénalité = 9
Remarque : quand un joueur relève sa balle avec un coup de pénalité il a toujours le droit d’en changer (balle injouable, obstacle d’eau) ; par contre quand il se dégage sans pénalité (terrain en réparation, obstruction inamovible…) il doit conserver la même balle à moins qu’elle ne soit pas récupérable rapidement.

depart

  • Trou n°4 :

Lors du Championnat du club, match entre Erick et Antoine, les 2 joueurs envoient leurs coups de départ dans la même zone de rough à gauche du fairway. Erick retrouve rapidement une balle et la joue, l’envoyant sur le green ; aussitôt après, Antoine trouve une autre balle qu’il envoie également sur le green. Erick rentre le putt et en relevant sa balle du trou constate que c’est la balle d’Antoine ; Antoine constate alors que la balle qu’il s’apprêtait à putter est celle d’Erick : les joueurs ont échangé leurs balles dans le rough ! Ne sachant que faire, ils appellent Olivier.
Quelle est sa décision ?

Réponse :
C’est Antoine qui gagne le trou car Erick a été le premier à jouer une mauvaise balle dans le rough ; peu importe qu’Antoine commette la même erreur juste après car il a déjà gagné le trou.

depart

  • Trou n°3 :

Bien que ce soit Jacky qui ait l’honneur dans cette compétition en stroke play, Michel joue le premier ; en confiance et connaissant bien le terrain, il décide d’attaquer le green en coupant ce dogleg. Très bien touchée, la balle part dans la bonne direction et le coup semble parfait. Hélas, après 5 minutes de recherche autour du green la balle de Michel n’est toujours pas retrouvée ; extrêmement déçu, mais connaissant bien les règles, Michel décide de retourner mettre une autre balle en jeu du départ et il lui faut en tout 4 coups pour la rentrer.
En se penchant vers le trou pour la récupérer, il découvre, ô surprise, que sa première balle y repose également : il avait fait un trou en 1 !

RÉPONSE
cette situation a été décrite et résolue par une décision (extraite du gros bouquin de 500 pages qui constitue la jurisprudence du golf pour tous les cas un peu particuliers)

D1-1/2 Joueur non conscient d’avoir entré sa balle, mettant une autre balle en jeu.

Question : un joueur, dans l’incapacité de retrouver sa balle, met une autre balle en jeu ; il découvre ensuite que sa balle d’origine est dans le trou. Quelle est la décision ?

Réponse : Le score avec la balle d’origine compte ; le jeu du trou était terminé lorsque le joueur avait entré cette balle.

depart

  • Trou n°2 :

José place sa balle correctement sur  l’aire de départ, mais impressionné par ce hors limites qu’il doit survoler, il la toppe et l’envoie dans le  champ; il met une autre balle sur un tee et cette fois il atteint le green. Comme il s’apprête à partir en avant, Brice lui fait remarquer que son tee qui est resté en place, est planté en avant des marques de départ. José ne dit rien, se dirige vers le green et un putt lui suffit pour terminer le trou. Puis il prend le départ du trou suivant.

Résultat ?

A – 4          B – 6          C – Disqualifié

RÉPONSE

Encore une fois la solution repose sur la définition de la balle en jeu : « Si une balle est jouée de l’extérieur de l’aire de départ lorsque le joueur commence un trou, cette balle n’est pas en jeu ; sinon une balle jouée d’en dehors de l’aire de départ quand le joueur doit y jouer son coup suivant, est une balle en jeu ». Et on pourrait ajouter avec 2 coups de pénalité car elle a été jouée d’un mauvais endroit.
Récapitulons : un coup joué sur l’aire de départ + un coup de pénalité pour le hors limites + un coup joué d’en dehors de l’aire de départ + deux coups de pénalité pour avoir joué d’un mauvais endroit + un putt = 6.

 

air shot

1- Compétition en stroke play, trou n°1 un dimanche à 7h30 :

Après une heure de practice, Christophe s’apprête à prendre le départ et place une balle sur un tee; en l’adressant, il la fait tomber. Il la replace sur le tee, se reconcentre, et … effectue un air shot! De plus en plus fébrile, il la fait à nouveau tomber du tee en l’adressant. Passablement agacé, il la
replace et d’un coup magnifique l’envoie directement dans le trou!

Quel est son score?

a-2

b-3

c-4

 

 

RÉPONSE

La solution repose sur la définition d’une balle en jeu : « une balle est en jeu dès que le joueur a joué un coup sur l’aire de départ ».

  • Lorsque Christophe fait tomber une première fois la balle en l’adressant : cette balle n’était pas encore en jeu, donc aucune importance.
  • Il effectue un air-shot : un air-shot est un coup et la balle est alors mise en jeu.
  • Quand il la fait à nouveau tomber du tee en l’adressant, cette fois il déplace sa balle en jeu : un coup de pénalité et il doit la replacer, ce qu’il fait.
  • Puis il joue cette balle et la rentre directement.

Récapitulatif : un air-shot + un coup de pénalité + un excellent coup = 3

Pensez à renouveler votre licence et votre abonnement au Golf de Yerville
Infos du Club
avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Plan d’accès

Click to open a larger map